La réalité augmentée est de plus en plus utilisée par les enseignes. Elle permet d’améliorer l’expérience client et de créer une nouvelle forme d’interaction avec le consommateur. Tour d’horizon des best practices et de leurs avantages.

Imaginez passer devant une vitrine qui, tout à coup, se mettrait à vous raconter une histoire. Imaginez des miroirs qui vous proposeraient d’essayer virtuellement des vêtements pour vous aider à faire une présélection, sans avoir à passer votre après-midi coincé dans une cabine d’essayage. Ou encore des magasins dans lesquels vous pourriez, en scannant un produit, déclencher une animation qui vous ferait la démonstration de son utilisation… Science-fiction ? Non, réalité augmentée.

La réalité augmentée, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, la réalité augmentée superpose des éléments virtuels sur le monde réel, d’où l’idée d’une « augmentation ». Et contrairement à la réalité virtuelle qui, elle, plonge l’utilisateur dans un monde fictif, la réalité augmentée ne nécessite pas le port de casque pour être perçue. Par conséquence un smartphone (ou une tablette) équipé d’une application dédiée suffit.

Des possibilités quasi infinies et de multiples avantages

Si la réalité augmentée améliore l’expérience client, elle offre aussi de nombreux bénéfices aux enseignes. Une situation gagnant-gagnant.

Donner vie aux poduits
Avec la réalité augmentée, Zara donne vie à ses modèles – ©Zara

Depuis près d’un an, Zara propose dans plus d’une centaine de ses magasins une expérience en réalité augmentée. Pour la découvrir, il suffit de pointer son smartphone (équipé d’une application dédiée) vers certaines vitrines pour voir les modèles prendre vie. Une belle occasion d’animer ses produits et de leur donner vie. Bien plus inspirant que de simples portants.

Gagner de la place

Avec ses bornes digitales baptisées « Undiz Machine » – dont nous vous parlions dans un précédent article – la marque de lingerie Undiz offre à ses client une expérience ludique. Tout en contournant les contraintes de place que lui imposent ses points de ventes aux tailles modestes. Le principe : les produits sont stockés dans la réserve de la boutique. Une fois choisis via la borne par les acheteurs, ils sont acheminés en magasin via des capsules aéropropulsées dans des tuyaux transparents.

Timberland interpelle les passants en les relookant – ©Timberland
Attirer des clients

La réalité augmentée peut également être utilisée pour attirer les clients dans les points de vente, à l’image du dispositif imaginé par Timberland en Pologne. La marque, spécialisée dans l’habillement de plein air, a installé sur la vitrine de sa boutique de Varsovie une « cabine d’essayage virtuelle ». Un dispositif qui permet au consommateur de se visualiser dans un grand écran avec des vêtements de la marque. Et qui lui donne envie, par la même occasion, de rentrer pour les essayer réellement.

Avec Kids Adventure, Ikea occupe les enfants et enchante les parents – ©Ikea
Rendre service et divertir

Autre possibilité offerte par la réalité augmentée, celle d’occuper les enfants pendant que leurs parents déambulent dans les rayons d’une grande enseigne ! Il y a quelques mois, Ikea France a lancé « Kids Adventure », une application qui propose une chasse aux monstres dans les magasins. De quoi divertir les petits et soulager les grands qui en seront reconnaissants.

Castorama participe au rituel de l’histoire du soir – ©Castorama
Créer de l’intimité

Par exemple, Castorama a trouvé le moyen de prendre part à l’un des rituels les plus intimiste et fondateur de la vie de famille : l’histoire du soir.

Avec son « papier plein d’histoires », un papier peint ornés de petits personnages qui prennent vie et deviennent les héros une fois l’application ouverte. Cette réalité augmentée vient ainsi renforcer la relation avec le consommateur.

En conclusion, si la réalité augmentée n’en est qu’à ses balbutiements, elle offre déjà plusieurs possibilités. Elle permet de ce fait un nouveau mode de communication entre marques et consommateurs et offre l’opportunité d’une véritable interaction.

Par conséquent il y a fort à parier qu’elle finira par complètement bouleverser nos interactions d’ici à quelques années. Il apparaît donc indispensable de commencer à s’y intéresser dès aujourd’hui pour en faire une alliée de demain.

 

Vous souhaitez en savoir davantage sur les services et solutions Altavia RetailTech ?

New call-to-action